HUMEUR

L’arrêt de la pilule, 9 mois après… le bilan ?

Hello les filles , comme promis je reviens par ici avec un sujet qui vous avait beaucoup intéressé !

9 mois se sont écoulés depuis l’arrêt de ma pilule et de mon premier article sur le sujet (dispo ICI) je l’avais écris dans le feu de l’action juste après mon arrêt et surtout encore pleine de haine envers cette pilule !

Depuis 9 mois j’ai pris du recul, j’en ai parlé avec beaucoup d’entre vous et surtout j’ai vu mon gynécologue et j’ai pu en parler également avec lui !

Du coup il était temps pour moi de vous faire un petit retour sur ces 9 mois sans !

DISCLAIMER 

Je tiens à rappeler que je ne force personne à arrêter sa pilule , je sais que c’est un véritable besoin pour certaines, je pense notamment à celles atteintes d’endométriose, celles qui veulent vraiment se protéger et qui ne veulent pas utiliser autre chose, bref je l’ai aussi utilisée pendant des années et elle m’a été utile donc je ne crache pas dessus et je ne force personne à arrêter, surtout sans être suivie par un gynécologue, sans être certaine de son corps et sans forcément faire attention si on ne veut pas d’enfant , bref tout ça pour dire que je ne suis pas médecin et je vous livre simplement mon vécu !

15 ans de pilule

Voilà j’ai pris la pilule pendant 15 ans , je vous ré-explique pas tout, car c’est dans le premier article , mais en gros je l’ai prise au tout début pour l’acné à 17 ans , j’étais suivie par une nana que j’ai détestée le genre de gynécologue qui ne vous donne même pas envie d’avoir des enfants, ni de règle, ni de contraception, ni d’être une femme … je sais pas si vous voyez ce que je veux dire !

Mais bref j’ai commencé à prendre la pilule au début pour ça , débile de forcément donner la pilule avec des hormones à une ado , mais ça on le comprend plus tard, au lieu de juste soigner l’acné qui était présente mais pas non plus horrible , en tout cas avec du recul  c’est ce que je pense !

Je l’ai continuée car j’ai fini par avoir un copain , donc pendant des années j’ai enchainé les pilules différentes , en passant par minidril , diane 35 puis Jasmine, puis jasminelle puis diane 35 … un joli festival d’hormones de synthèse !

J’ai voulu l’arrêter plusieurs fois durant ces 15 ans , mais à chaque fois j’ai craqué , les boutons , le côté pratique des règles , puis le fait que ce soit plus simple et facile pour ne pas avoir d’enfant qu’on se le dise , j’ai toujours eu peur du stérilet du coup bah on a pas beaucoup d’option en vérité !

Au final ce cercle vicieux aura duré 15 ans, 15 années à nourrir mon corps de ces petites hormones de synthèse !

 

Pourquoi j’ai arrêté la pilule ?

A bientôt 32 ans , je prenais encore Diane 35 , surtout pour les boutons ! Et je me suis rendu compte que les effets indésirables que je n’avais pas étant plus jeune commençaient à se faire sentir …

L’hiver dernier j’ai commencé à avoir des crise d’angoisses, des crise d’hystérie , des sauts d’humeur , des phases de dépression , une sensation de ne pas être dans le bon corps, une sensation de corps qui gonfle , une sensation d’être mal dans ma peau et de mauvaise circulation, grosse migraine pendant la phase d’arrêt  …. bref je sais pas comment l’exprimé pour que ce soit bien compris mais j’ai commencé à ne plus me sentir moi ….

Avant ça je n’avais jamais eu beaucoup de soucis , ou alors je n’en avais pas conscience, mais après quelques mois dans cet état j’ai commencé à me dire qu’il y avait quelque chose qui n’allait pas !

J’ai mis du temps à soupçonner la pilule, au début je pensais que je faisais vraiment une dépression, que je mangeais mal, que je dormais mal , que en gros ma façon de vivre était la cause de ces maux … j’ai essayé de tout remettre en cause, la bouffe, le sport , ma vie sentimentale , mes problèmes de tous les jours … mais je n’arrivais pas à contrôler mon corps et ça m’a fait vraiment peur !

Puis un jour je me suis dit que c’était peut être ma pilule le problème … en trainant sur des blogs, je me suis rendue compte que je n’étais pas la seule à avoir vécu après 30 ans ces symptômes qu’on vous dit assez rarement d’ailleurs (la dépression, les phases de changement d’humeur très intense etc …)

Du coup j’ai fini par me dire que c’était peut être ça le problème , c’était le seul truc pas naturel que je donnais à mon corps , je ne suis pas du genre à prendre une tonne de médicament etc… Donc je ne voyais que ça !

J’ai donc pris mon dernier cachet de la plaquette  et je ne l’ai jamais reprise depuis !

 

Pour répondre à vos inquiétudes et questions …

1 / Est-ce que j’ai pris ou perdu du poids ?

Honnêtement je n’ai pas pris ou perdu de poids , on va dire que la pilule me donnait clairement une sensation de gonflement, mais je pense que c’était vraiment dû à la mauvaise circulation , je me sentais gonflée en permanence comme si je faisais de la rétention d’eau … je n’ai jamais vraiment compris à quoi c’était dû !

Du coup non pour ma part et à mon âge je n’ai pas eu de gros changement, j’avais lu que beaucoup avaient perdu du poids après l’arrêt mais moi rien, je stagne depuis !

En revanche, quand je la prenais j’avais un peu plus de fringale , une tendance à manger un peu plus de junk-food  ou plus en quantité … mais depuis l’arrêt non je n’ai pas dégonflée à vue d’oeil mais de toute façon je ne l’arrêtais pas pour ça non plus !

2 / Du changement sur ma peau ?

Alors ! C’était mon inquiétude principale car je prenais diane 35 pour cette raison, mon acné !

Il faut savoir que lorsqu’on arrête la pilule , les 3 mois qui suivent on se dit que tout va bien, on ne l’ingère plus mais notre peau va bien , on se sent mieux, genre tout va bien dans le meilleur des mondes !

Sauf que ! J’ai appris par la suite que notre corps met entre 6 et 9 mois pour se débarrasser totalement de toutes les hormones et autres résidus de la pilule , ce qui fait que pendant les quelques mois après mon arrêt ,  je me suis dit « oh nickel ma peau va bien, je vais bien , c’est la fête au village…. »

Mais le mois de juin arrive et les problèmes avec , la compagnie créole à fait son apparition sur ma peau , et comment vous dire que j’ai clairement fait une espèce de crise inflammatoire , une énorme crise d’acné que je n’avais pas vu venir , j’avais essayé de la prévenir avec des choses naturelles mais non c’était juste le fait que 6 mois plus tard je n’avais plus d’actifs dans le corps !

Résultat panique à bord j’ai fait tout et n’importe quoi, des antibios qui ont fait pire que mieux , des produits cosmétiques en tout genre etc…  alors que au final c’est surtout le temps qui fera que , il faut laisser le temps à votre corps de reconquérir le terrain et ça passera peut être par une crise d’acné , en tout cas pour mon cas oui j’ai eu de l’acné après , on va dire que à 9 mois ça se calme tout doucement , même si clairement la crise que j’ai eu en juin était sans précédent , là j’ai des boutons mais c’est clairement vivable !

Il faut laisser un an je dirais à son corps pour qu’il reprenne possession de tout , et surtout apprendre à être patiente , j’ai et j’aurais je pense toujours de l’acné et j’avoue que je ne suis pas encore prête psychologiquement à faire roaccutane du coup pour le moment je fais sans !

Et je me rend bien compte que 9 mois après j’ai de l’acné surtout quand je mange mal ou lors des changements hormonaux (avant les règles ou pendant l’ovulation par exemple) , du coup j’essaye de prévenir au max et de soigner le plus naturellement possible, je n’ai plus envie d’envahir mon corps d’antibiotiques et de médicaments super fort à 32 ans !

Je prévois un article sur le sujet de l’acné , je pense que ça en concerne beaucoup et je sais que c’est une maladie avec laquelle on vit très mal malgré tout !

3 / Un autre contraceptif ?

Ce qui m’a le plus fait hésiter , « et si j’arrête je fais comment ??? »  toujours à me dire « mais bordel comment je vais faire pour pas tomber enceinte etc … »

Car qu’on se le dise c’est un problème féminin, à nous de gérer ça surtout pas aux mecs, faut pas leur donner trop de choses à gérer non plus hein , donc mon arrêt paru égoïste aux yeux de mon mec « mais comment on va faire ???? » , les mecs ne se rendent pas compte que ces hormones de synthèse peuvent nous détruire la vie, j’vous jure !

J’ai donc décidé de oui être enfin égoïste à ce sujet à 32 ans et que oui pour une fois les mecs doivent prendre aussi leurs  responsabilités  !!!!

Il existe d’autres contraceptifs , des hormones naturelles , des patchs , le stérilet , le préservatif …

Pour le moment je n’ai aucun autre contraceptif si ce n’est de faire attention , j’étais depuis longtemps avec le même mec , évitez de faire ça si vous enchainez des mecs sans capote ou autre (d’ailleurs si vous pouvez éviter ça aussi hein, les maladies ça existe aussi pas que les enfants non désirés !)

Je n’ai pas encore sauté le pas du stérilet , ma mère avait fait une infection et j’ai 2/3 copines qui ont aussi fait une mauvaise réaction et j’ai la sensation que c’est le truc à la mode et je déteste ça genre tout le monde en met donc met en un sauf qu’on parle pas de chaussures là les gars  !

J’ai vu mon gynécologue récemment qui m’en a parlé et m’a laissé le temps de la réflexion … je verrais !

Pour le moment je gère mes cycles, je vois quand j’ovule quand je suis en période fertile pour faire encore plus attention , j’ai d’ailleurs téléchargé l’application « Period Tracker » qui est top pour voir quand vous allez ovuler, avoir vos règles etc etc

En fait j’ai eu envie de m’écouter, d’écouter mon corps de femme et me dire fuck si j’ai pas envie de prendre ces petites pilules ni de me foutre un truc dans le corps que je ne maitrise pas et que je ne peux pas enlever quand je veux , et bien c’est mon droit  !

Et les mecs et mon mec d’ailleurs a eu du mal à comprendre ça , car eux bah forcément ne se sentent pas assez concernés , on a malheureusement pas encore créée la pilule masculine, toujours pour nous les bonnes merdes ! (non je n’ai aucune haine envers les mecs … juste un peu à ce niveau là !)

J’ai passé 15 ans sous pilule à avoir des merdes, de l’acné , des problèmes de dépression , bref des tas de choses que j’aurais rêver ne pas avoir, donc faite vraiment selon comment vous le sentez et pas selon ce que peut vous dicter votre mec !

Je fais juste attention de ne surtout pas prendre de risque lors de mon ovulation ou ma période de fertilité et pour le moment je n’ai pas de problème !

Le seul conseil à vous donner c’est de bien vous faire suivre par votre gynécologue, bien lui parler , faire des prises de sang, et gérer au mieux avec comment vous , vous le sentez et surtout dialoguez aussi avec votre partenaire , c’est essentiel !!!!!

 

4 / Est-ce que je me sens mieux dans mon corps ?

On va dire que j’ai retrouvé mes sensations de femme , je sais pourquoi j’ai mal aux seins, pourquoi j’ai mal au ventre , pourquoi je suis fatiguée ou pourquoi j’ai un ou deux boutons !

Je me sens moins « coincée » dans mon corps , c’est difficile à expliquer mais je me sens comme relâchée dans mon espace vital , je me sens moins gonflée , moins de sensation de rétention d’eau par exemple …

Je me sens plus légère et plus en phase avec moi même , je sais comment sont mes cycles et les problèmes qu’ils peuvent amener …

Je fais des tests sanguin une fois par an, je suis bien suivie par mon gynécologue que j’adore c’est très important d’ailleurs d’avoir un vrai pro qui vous écoute et vous dirige vers les meilleurs choix pour vous !

Concernant la libido, perso pas de gros changement , je pense que tous les autres effets indésirables jouent là dessus, la dépression le manque d’estime de soi n’aide pas à avoir une libido folichonne, je pense donc que tout est lié !

5 / Mes cycles ? mes règles ?

J’ai la chance d’avoir toujours eu des cycles assez réguliers , donc à ce niveau là je n’ai jamais eu trop de soucis !

Je suis tout avec l’application « Period tracker » qui me permet de bien voir où j’en suis et de savoir si j’ai du retard ou autre .. du coup j’ai repris des cycles assez réguliers à quelques jours près …

Alors par contre oui j’ai un peu plus de douleurs, mais ça permet aussi de savoir où j’en suis dans mes cycles de comprendre mon corps et de l’écouter , de comprendre les signes aussi et de repérer quand c’est la période d’ovulation, l’arrivée des règles etc…

Donc oui pour ma part mes règles ont été un peu plus douloureuses , légèrement plus longue , mais je n’ai plus les migraines horribles que j’avais pendant cette période là du coup pour moi quoi qu’il arrive c’est déjà une bataille de gagner , je subis donc on va dire deux grosses journées douloureuses et sinon le reste ça va …

Ce n’est pas vraiment la chose qui m’a le plus perturbée , après c’est vraiment propres à chacun, perso je savais que j’étais quasiment toujours bien réglée , j’ai parfois des jours de retard mais le stress joue beaucoup là dessus chez moi , donc souvent dû à ça …

Pour le moment tout va très bien de ce côté là …

 

LE BILAN ?

Je ne regrette pas d’avoir arrêté , et honnêtement les seules fois où j’ai eu envie de la reprendre c’était à cause de l’acné !

Il est vrai qu’on nous propose pas ou peu d’alternatives , je viens d’aller voir mon gynécologue qui m’a quand même conseillé de bien réfléchir pour le stérilet , que ce serait l’une des seules alternatives possible pour mon cas.

D’ailleurs j’insiste à nouveau sur le fait d’être bien suivie et surtout de bien s’entendre avec lui ou elle, c’est hyyyyyper important !

N’hésitez pas à aller le voir avant d’arrêter si vous avez peur ou des doutes , et écoutez vous aussi, certains spécialistes prône corps et âme la pilule sans jamais s’attarder aux cas par cas , donc faites aussi selon ce que vous ressentez et avez envie et n’hésitez pas à changer de spécialiste si vous ne vous sentez pas à l’aise ou écoutée !

Je me laisse encore un mois pour savoir si je mets un stérilet ou non et on verra pour la suite, ce sera une autre aventure j’en suis sure , et ça fera surement l’objet d’un autre article ^^

N’hésitez pas à laisser des commentaires ici, ça sert toujours pour ceux qui n’osent pas partager leur histoire mais qui se posent aussi beaucoup de questions !

Et c’est toujours cool de ne pas se sentir seule face à tout ça !

xoxo,

 

 

 

 

6 thoughts on “L’arrêt de la pilule, 9 mois après… le bilan ?”

  1. Merci Mary de parler endométriose! C’est tellement important d’en parler et de se renseigner à propos de cette maladie, trop souvent méconnue malheureusement.
    Je t’embrasse xx

    1. Oui , je t’avoue que je ne connaissais pas non plus avant de me renseigner sur le sujet de la pilule et d’écrire mon premier article et j’ai compris qu’il était important aussi d’en parler … dire que certaines filles n’ont pas d’autres solutions c’est dingue …. bon week-end 🙂

  2. L’article qui tombe à pic ! Idem apres autant d’année de pilules! 32 anS , remise en question … envie d’un second enfant Mais en attente du « feu vert » de monsieur lol bref marre de faire « subir  » â mon corps cette veille « habitude »
    Et Oui les hommes ont aussi le droit dy mettre un peu du leur… lol
    J’ai prit la dernière hier… îl me reste 1 tablette pour finir La boîte et laisse au le temps de la réflexion…
    Mais Du coup Merciii pour ton article qui mène vers un nouveau départ !

    1. De rien !
      j’espère qu’il t’auras un peu aider et que tu prendras la meilleure décision pour toi ! c’est dur à quel point la société , les hommes et même l’entourage ont du mal à comprendre notre choix de vouloir arrêter cette pilule !
      Bon courage à toi !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.